Le Perche

Le Perche n’existe pas.

Administrativement.

Raison de plus pour le faire vivre.

Le Perche est d’abord une forêt, la sylva pertica originelle. Encore aujourd’hui, lorsque l’on traverse une des nombreuses forêts résiduelles, on se sait dans le Perche, par cette sensation particulière faite de proximité et de mystère.

Le Perche est ensuite une ancienne Province. Coincé entre la Normandie au nord, l’Orléanais à l’est et le Maine à l’ouest, aujourd’hui réparti sur 4 départements et 3 régions, ses frontières sont toujours un peu floues entre le Perche ornais (Mortagne-au-Perche), le Perche d’Eure-et-Loir (Nogent-le-Rotrou), le Perche de Loir-et-Cher (Vendôme) et le Perche sarthois (Mamers). On parle volontiers du Perche et de ses « pays limitrophes ».

En définitive, le Perche, s’il n’a pas d’existence administrative ou de frontière géographique précise, se caractérise aujourd’hui par une densité historique, sociale et culturelle. Comme, autrefois, tout territoire impénétrable, qu’il fallait contourner.

Le Perche est comme une île.

***

« L’ancienne province du Perche [...] offre dans son ensemble, l’aspect le plus pittoresque; c’est une des contrées de la France, que l’admirateur de la belle nature, aime le plus à parcourir. Jamais l’œil n’y est fatigué par une ennuyeuse monotonie; son territoire agréablement accidenté, offre à chaque pas un spectacle varié; le sol est tellement inégal, qu’on ne peut faire une lieue sans avoir à gravir et à descendre; ce ne sont de toutes parts, que collines et vallons, d’antiques et majestueuses forêts, de nombreux taillis, de hautes futaies, ou des bruyères rougeâtres couvrent partout la cime des hauteurs; des terres labourées, des champs de froment, de seigle, d’orge, d’avoine et d’hivernache, plantés de nombreux poiriers et pommiers, occupent le versant des collines et les terres plates; le fond des vallées est presque partout couvert de vastes et fertiles prairies, coupées en mille sens différents, par de limpides ruisseaux, qui, après les avoir arrosées, vont payer tribut aux deux principales rivières du pays, l’Huisne et la Sarthe, qui roulent leurs ondes limpides, au milieu d’une verdure perpétuelle; la première, dans un espace de douze lieues, depuis sa source jusqu’au dessous de la Ferté-Bernard et la seconde dans la direction de l’Est au Sud-Ouest, dans l’espace de cinq lieues, à partir de la commune de Soligny jusqu’à celle de Barville, où elle sort du département. Si les chaînes continues de coteaux  qui coupent le pays dans toute son étendue, n’offrent parfois qu’un terrain sablonneux ou glaiseux, inculte et déshérité par la nature; l’œil d’un autre côté, dédaignant le sol aride, se promène avec délices à travers un horizon presque sans bornes, sur les mille beautés, et les scènes les pus variées qui se déroulent à ses regards, surtout dans les beaux mois de l’année ; là, ce sont des riants coteaux qui dominent les vallées et les prairies verdoyantes, surtout dans les contrées de Mauves, de Boissy-Maugis, de Regmalard, de Condé, de Nogent-le-Rotrou, du Theil, d’Avezé et de la Ferté-Bernard.
« Plusieurs castels modernes, et d’antiques maisons seigneuriales, dominent majestueusement la hauteur des collines, et s’harmonisent admirablement avec la cime touffue des hauts arbres qui lei entourent. Ailleurs, ce sont d’autres campagnes couvertes de vergers, à travers lesquels on aperçoit, disséminées dans toutes les directions, les maisons des habitants ; partout enfin on peut remarquer combien les Percherons sont laborieux, tous les endroits susceptibles de cultures, étant cultivés avec soin. »

D’après « Antiquités et chroniques percheronnes » (ou recherches sur l’histoire civile, religieuse, monumentale, politique et littéraire de l’ancienne province du Perche, et pays limitrophes ») par l’Abbé L. Joseph Fret, 1838 – Mortagne – Imprimerie de Glaçon.

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on a Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Subscribe to RSS feed Follow Collines du Perche on Twitter Follow Collines du Perche on Facebook SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline