Posts Tagged ‘musée’

Le bonheur à Sainte-Gauburge

Mercredi, septembre 22nd, 2010

L’éco-musée du Perche

L'abbatiale de Sainte-Gauburge

Le prieuré de Sainte-Gauburge

Comment ne pas exprimer ainsi un sentiment de bonheur, à chaque fois renouvelé, à l’approche du prieuré de Sainte-Gauburge.

Arrivé sur le plateau qui domine Saint-Cyr-la-Rosière, on a l’impression d’être comme suspendu dans le ciel avec le Perche à nos pieds. Pourtant, rien n’est vertigineux. Mais, il y a là un élan, une force…

Peut-être la noblesse rurale de l’architecture dont l’origine remonte à dix siècles. Les ânes bâtés de la Révolution française y ont certes laissé les traces indélébiles de leurs saccages, mais le lieu, à la fois majestueux et simple, inspire une paix tonifiante.

Aujourd’hui, siège de l’éco-musée du Perche, l’ancien prieuré retrouve une animation régulière que l’on doit soutenir par une participation aussi fréquente que possible.

Eco-musée du Perche: http://museeatp.free.fr/welcome/index.php

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on a Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter

Partis pour la belle Province

Samedi, février 27th, 2010

L’aventure est déjà au bord du chemin

Partis pour la Belle Province

Partis pour la Belle Province

Il y a près de quatre siècles, le Perche voit partir plusieurs centaines de ses habitants pour les provinces d’Amérique du Nord. « Hommes, femmes, seuls ou en famille, artisans, bûcherons, laboureurs, filles du roi, religieux, soldats, marins, ils ont été les premiers, au XVIIe siècle, à peupler le Canada. »

« Ils s’appelaient Gagnon, Duchesne, Tremblay, Giguère. Ils sont partis de Mortagne, Saint-Cosme-en-Vairais, Tourouvre. Ils se sont établis au Canada, dans les Pays d’en-Haut, jusqu’en Louisiane. Ils ont fondé Québec, Trois-Rivières, Montréal. Ils ont franchi les rapides des rivières, traversé d’immenses forêts et affronté les rigueurs de l’hiver. En fondant des familles, ils ont bâti un nouveau pays. »

Pour perpétuer l’épopée de Robert Giffard (de Tourouvre), de Pierre Tremblay (de Randonnai) et de leurs compagnons, la ville de Tourouvre leur dédie un musée, la « Maison de l’émigration  française au Canada« , qui propose un voyage dans le temps sur les traces de ces émigrants courageux.

Quand vous passerez par le Haut-Perche, arrêtez-vous à Tourouvre pour revivre cette aventure extraordinaire.

***

Maison de l’émigration  française au Canada

15, rue Mondrel

Tourouvre

Site Internet

Tél: 02.33.25.55.55

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on a Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Subscribe to RSS feed Follow Collines du Perche on Twitter Follow Collines du Perche on Facebook SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline